Dyslexie, troubles de l'attention, dysorthographie, dyspraxie, hyperactivité et autres troubles de l'apprentissage : une nouvelle approche thérapeutique par les réflexes archaïques. 

Encore appelés réflexes primitifs, ils sont innés et constituent les fondements de notre système neurologique.

Cependant ces réflexes ne devraient avoir qu’une durée de vie limitée laissant place au développement de réflexes posturaux.

Une activité persistante des réflexes dits primitifs peut affecter un ou plusieurs domaines de l’apprentissage malgré une capacité intellectuelle adéquate.

 

Dans la plupart des cas de troubles “dys”, les enfants ont grandi en gardant des traces plus ou moins grandes de ces réflexes. Et certains empêchent vraiment de se concentrer et de mémoriser.

De plus une surcharge énergétique dans un couple de méridien appelée « switch » entraîne un déséquilibre neuro-énergétique amenant un dysfonctionnement dans le traitement de l’information.

 

Les corrections de réflexes archaïques associées à celle du déséquilibre neuro-énergétique permettent de réduire les troubles « dys".

Il s’agit d’un protocole de 10 séances

La première séance est consacrée au bilan de la situation avec plusieurs tests, les corrections commencent à partir de la deuxième séance.

Après chaque séance des exercices sont à faire à la maison.